Vignoble

 

Le vignoble

Une palette de cépages et de terroirs

Notre vignoble est situé entièrement sur la commune de Tautavel, haut lieu de la Préhistoire, où a été retrouvé le plus vieux crâne humain connu à ce jour en Europe.

Situées sur les contreforts du massif des Corbières sur les aires d’appellation Maury, Côtes du Roussillon Villages et Côtes du Roussillon Villages Tautavel, nos vignes s’étendent sur différents terroirs : principalement des sols noirs, des marnes schisteuses, mais aussi des sols argilo-calcaires d’où proviennent nos Côtes du Roussillon Villages Tautavel. 

 La majorité sont des vignes en gobelet, près du sol, mais nous avons aussi quelques jeunes vignes palissées. Notre vignoble est à la fois constitué de vieilles vignes de plus de 60 ans et de jeunes vignes d’une petite dizaine d’années, ce qui nous permet d’avoir des typicités propres à chaque vin en fonction de l’affectation parcellaire que nous décidons.

Chaque année, nous faisons une sélection parcellaire pour adapter au mieux nos parcelles et les raisins au type de vin que nous souhaitons réaliser.

Nos cépages sont les cépages traditionnels de la région : beaucoup de Grenache Noir, mais aussi du Mourvèdre, du Carignan, un peu de Syrah et pour les blancs, du Maccabeu, Grenache Blanc et Grenache Gris.
Nous avons veillé, lors de l’agrandissement de notre domaine, à avoir une palette de cépages variée nous permettant d’avoir des vins équilibrés et harmonieux.

Le climat est assez extrême (vent un jour sur trois, étés chauds et secs), les sols très pauvres, ce qui limite la production autour de 20 hl/ha, permettant ainsi de vinifier des raisins concentrés, à pleine maturité.

Notre façon de produire

Nous réalisons l’ensemble des travaux de la vigne nous-mêmes. Nous pratiquons « l’agriculture raisonnée », en ne réalisant nos traitements que lorsqu’ils sont nécessaires et indispensables à l’obtention de raisins sains et de qualité. Nous privilégions les labours au désherbage. Les labours successifs ont aussi l’avantage de conserver la fraîcheur des sols en limitant l’évaporation par la création d’une couche de terre sèche en surface qui agit comme un écran à la chaleur.  Dans nos régions chaudes et sèches nous ne rognons quasiment pas les vignes pour garder une surface foliaire suffisante pour atteindre une maturité totale des raisins.